santé

Dons de matériel au dispensaire et au centre de santé de base

Quand des bénévoles français viennent en mission à Andasibe, dès que c’est possible, ils apportent dans leurs bagages du matériel collecté en France et l’offrent aux soignants. Stéthoscope, tensiomètre, compresses, champs stériles, atèles…sont toujours les bienvenus ! 

Nous donnons aussi à la fin de nos missions les médicaments de nos trousses à pharmacie personnelles car Il est malheureusement interdit de collecter et d’importer des médicaments de France.

 A Madagascar, pas de sécurité sociale : les malades peuvent avoir une consultation gratuite au centre de santé de base géré par l’Etat (et soutenu par des organisations internationales) mais les médicaments sont payants (et vendus à l’unité).

Au dispensaire, les malades paient selon leurs moyens, et les médicaments sont donnés gratuitement aux plus démunis. C’est pour cela que régulièrement, quand notre budget le permet, nous faisons un don au dispensaire pour acheter des médicaments. Cela se fait en toute confiance et transparence et la sœur infirmière nous communique les factures des achats ce qui a représenté 1000 € en 2019. 

Réfection de la salle d’accouchement de la maternité

En 2018, nous avons été choqués par l’état de la salle d’accouchement de la maternité avec ses murs écaillés et sa table toute rouillée avec un revêtement déchiré. 

Nous avons appris qu’il y avait un projet porté par une association locale pour carreler le sol et faire quelques travaux de peinture dans le reste du bâtiment, mais que rien n’était prévu pour les murs de la salle.

Nous avons alors proposé et planifié la pose d’une faïence murale dans la salle et la remise en état de la table d’accouchement qui ont été financés par un groupe de stagiaires d’une école de management française (Grenoble) que nous avons accompagnés dans leur projet de solidarité internationale en mai 2019.

La salle terminée n’est pas aussi parfaite que les maternités françaises, mais un énorme progrès a été réalisé et les sages-femmes sont ravies de pouvoir travailler dans des conditions d’hygiène plus satisfaisantes.

Collaboration avec la Croix-Rouge locale

La Croix-Rouge locale a une mission auprès des personnes handicapées de la commune, au travers de la formation dans de nouveaux locaux construits grâce à la Croix-Rouge japonaise.

Nous avons rencontré la présidente locale et lui avons remis des dons de vêtements à distribuer.